Un écrin pour une collection d’art : Chantilly

Chantilly

Le château de Chantilly, dans l’Oise, a été en grande partie reconstruit au XIXe siècle sur l’emplacement d’une forteresse médiévale, par Henri d’Orléans, duc d’Aumale, dernier fils du roi Louis Philippe 1er.

Le duc d’Aumale, amateur d’art y a installé ses riches collections de peinture et ses nombreux livres anciens et légué son bien à l’Institut de France sous le nom de musée Condé, en hommage à Louis II Bourbon-Condé, dit le Grand Condé.

Au-delà de la richesse des collections, le château de Chantilly offre une promenade très agréable dans ses jardins aménagés par Le Nôtre. La ville de Chantilly elle-même est d’une grande beauté, on peut admirer face au château les Grandes Ecuries qui abritent le musée du cheval.

En images :

Il y a d’autres oeuvres de Raphaël au musée Condé et de très nombreux autres oeuvres de peintres tels que Fra Angelico, Poussin, Watteau, Greuze, mais aussi Ingres et Delacroix.

Le musée Condé de Chantilly réunit en ses murs la deuxième plus importante collection de peintures anciennes après le Louvre.

Une belle promenade estivale non loin de Paris.

Image de l'auteur

À propos de Anne Lurois-Delassise

Naître au milieu des presses, des encres et du papier dans l’imprimerie familiale, relire des documents, fabriquer des livres, et lire, lire encore, lire par goût, par profession, et enfin écrire. C’est un chemin, celui d’ Anne, autour du livre, des textes, des mots. Un chemin qui l’a conduite à participer à des concours de nouvelle, à être sélectionnée, distinguée parfois. Et puis il y a les images saisies, les instantanés, et la photo qui s’impose alors comme une écriture silencieuse. Voir son blog →

5 réponses

Laisser un commentaire