Enigme : Un sonnet en alexandrins s’il vous plait – La réponse

Après plusieurs semaines notre 8e session de notre jeux « Les énigmes » viens de prendre fin.
Nous voulons bien croire que l’énigme de cette 8e session était complexe… voici la réponse, Il n’y a pas eu de gagnant.

Un sonnet en alexandrins s’il vous plait

  • En soixante ans il n’aura pas pris une ride – Bien que sa vie fût bien remplie et mouvementée – Malgré tous les coups sur la tête et dans le bide – Toujours beau il fut, et pour les dames aimanté.
  • Au début ses amis n’étaient que de passage – Seules constances le vieux et sa chère maman – Ensuite il eut dans sa vie de curieux visages
    Tels que le noir blanc, le rebut et le croulant.
  • Au long de sa vie il coucha plein de souris,
    Belles, sournoises ou pleines de bonnes intentions – Mais seule ravit son coeur la double Marie.
  • Homme de lettre, de grand talent, et d’action – en le lisant on rêve, voyage et on rit – Et surtout il nous donne beaucoup d’émotions…

La réponse :

ET bien il s’agit de :
San-Antonio

Les explications

San-Antonio est un personnage créé par Frédéric Dard. Il utilise le nom de San-Antonio également comme pseudonyme dans l’écriture des aventures de San-Antonio.
C’est donc comme si San-Antonio nous racontait lui-même ses aventures qui se passent dans l’époque contemporaine à l’écriture des romans sauf pour quelques exceptions.

Ces aventures commencent dans un premier roman publié en 1949 mais dans le deuxième roman publié en 1950 « Laissez tomber la fille », l’action se situe pendant la deuxième guerre mondiale. Le dernier roman, posthume, étant lui publié en 2001, ce qui nous fait bien 60 ans d’aventures.

Or pendant ces soixante années San-Antonio ne vieillit pas de même que les personnages principaux qui l’entourent, certaines choses évoluent, certains personnages vieillissent mais lui reste toujours le même.

San-Antonio est un commissaire de la police parisienne mais comme il le dit lui-même à plusieurs reprises dans un service un peu particulier, il s’occupe autant de crimes de droit commun que d’affaires d’espionnage ou politiques, tant au niveau national qu’international.
Il a aussi des périodes où il officie plus ou moins dans le privé ou sous couverture d’une agence secrète.

Au cours de toutes ses enquêtes dans des milieux plus ou moins dangereux il recueille souvent des blessures. Mais malgré cela son physique de théâtre reste intacte et comme c’est un grand séducteur qui aimante les femmes cela est important pour lui.

Dans les premiers romans de San-Antonio on retrouve comme personnages récurrents essentiellement sa maman, Félicie, et le vieux qui est le directeur de la police, on apprendra son nom sur le tard il se prénomme Achille.
Ensuite arrivent deux personnages qui seront les amis et équipiers de San-Antonio. Il s’agit d’Alexandre Benoit Bérurier qui est décrit comme un gros homme plutôt malpropre voir repoussant de saleté et aux manières vulgaires mais un homme plein de talents et un inspecteur très efficace.
Le deuxième étant César Pinaud un vieux croulant mais aussi inspecteur très efficace.
Plus tardivement Jérémy Blanc un sénégalais intègre l’équipe de San-Antonio et sera aussi un véritable ami.

San-Antonio est un incorrigible séducteur qui ne peut pas s’empêcher de draguer toutes les jolies femmes qui passent dans son entourage. Ce traver lui vaudra parfois de se faire piéger par de belles sournoises, mais lui permettra aussi de vivre des moments très savoureux.
Malgré quelques femmes qui parviennent à le garder plus d’une nuit, seule Marie-Marie éternelle amoureuse de San-Antonio parviendra à ce qu’il pense souvent à elle et à l’épouser.

San-Antonio ou Frédéric Dard, est un homme de lettres qui est très productif. Les écrits de San-Antonio nous font beaucoup voyager dans des lieux réels ou imaginaires. l’humour tien une place prépondérante et l’on rit par conséquent souvent même si les jeux littéraires ne sont pas toujours très bienvenus ou très compréhensibles.

Enfin, grâce à toutes les actions de San-Antonio on peut connaître de nombreuses émotions variées…

Voir l’énigme

Merci à Théaud Wagner