Samia Shariff

Samia Shariff naît en France. Elle est issue d’une famille d’origine algérienne dont le père était un homme d’affaires prospère et respecté.

Très tôt dans sa vie, Samia a pris conscience qu’être une femme dans un milieu comme le sien, apparemment très collé à certains principes religieux, ressemble bien davantage à un handicap qu’à un atout.

Elle n’est pas encore sortie de l’adolescence qu’on la marie contre son gré à un homme beaucoup plus âgé qu’elle. Sa vie, qui était déjà un réel purgatoire dans sa propre famille, devient alors un véritable enfer qui dure plusieurs années.

Malgré cette prison construite autour d’elle, Samia, avec ses maigres moyens, parvient tout de même à force de ténacité et de courage à s’affranchir et à prendre des décisions qui vont transformer son destin.

C’est ainsi qu’en novembre 2001, avec ses cinq enfants, elle traverse l’Atlantique et trouve refuge au Canada, où elle peut enfin commencer une véritable vie de mère et de femme.

Aujourd’hui, dans son pays d’adoption, elle coule des jours heureux dans la paix et le calme. Et cette distance qui la sépare désormais de son passé l’a conduite tout naturellement à se raconter en 2006 dans Le Voile de la peur. Trois ans plus tard, madame Shariff fait le point sur sa nouvelle vie dans un ouvrage paru à la fin de l’été 2009, intitulé Les Femmes de la honte, où heureuse d’être enfin délivrée de la peur qui l’étouffait, Samia Shariff se sent en dette et épouse la cause des femmes répudiées en Égypte.

Les livres audio de Samia Shariff