Halloween : Les origines

Jack à la lanterne


Beaucoup de personnes pensent que la fête d’Halloween est d’origine américaine… Et bien non ! Tout a commencé en Irlande et en Écosse, il y a plus de 2000 ans.

Halloween est une fête Celte et religieuse, en l’honneur du Dieu de la mort SAMAIN. Cette fête faisait également honneur à POMONA, déesse romaine de la nature. D’où l’explication des 2 couleurs associées à Halloween le noir symbolisant la mort et le orange pour la couleur des moissons.

Cette fête pouvait durer pendant 7 jours. A partir du Ve siècle, le christianisme se mêle progressivement aux fêtes druidiques, et au VIIIe siècle l’Église catholique romaine remplace la fête de Samain par la Toussaint (« All Hallows » en anglais), fixée au 1er novembre qui est la journée consacrée à tous les saints.

Les deux fêtes se mélangent, et l’on voit apparaître l’expression « All Hallows Eve », déformée en « Halloween » qui signifie en anglais « le soir de tous les saints » ou « la veille de la Toussaint ». Halloween, n’était donc pas une fête pour se déguiser et creuser des citrouilles, mais a bel et bien un lien avec les morts.

Pourquoi se déguiser ?

Lors de cette fête, les Celtes portaient des vêtements effrayants qu’ils fabriquaient le plus souvent eux même. Ils dansaient autour d’un feu allumé par un druide, afin de guider et de chasser les mauvais esprits. On dit aussi qu’Halloween, c’est-à-dire la veille de la Toussaint, est considéré comme la dernière occasion pour les esprits défunts de se venger de leurs ennemis. C’est pourquoi les Chrétiens se déguisaient pour éviter d’être reconnus et de subir la vengeance des morts.

Vous savez donc maintenant pourquoi on se déguise pour Halloween !

Pourquoi des citrouilles pour Halloween ?

Les anglais et les Irlandais, creusaient des courges, des navets ou des pommes de terre afin d’en confectionner des lanternes. De plus la citrouille était un légume inconnu en Irlande. En 1845-1850, lors de l’exode massif des Irlandais vers l’Amérique, cette tradition fut remplacée par des citrouilles. Halloween devient alors une fête « folklorique » païenne et s’impose essentiellement dans la culture des pays anglo-saxons au début du 20e siècle.

En Amérique, la citrouille s’impose rapidement comme le légume le mieux adapté pour représenter la fameuse lanterne. Large et facile à creuser, sa couleur orange participe aussi à son succès. Elle est aujourd’hui le symbole d’Halloween.

En France, c’est seulement au cours des années 1990 que cette fête est apparu. A l’initiative de grands groupes commerciaux voulant soutenir la consommation durant cette période creuse entre la rentrée et Noël, Halloween devient rapidement un argument commercial très séduisant pour les enfants.

La célèbre légende Irlandaise de Jack o’ lantern…

Cette légende raconte que Jack était un vieux maréchal-ferrant irlandais, ivrogne, radin et méchant. Un jour qu’il buvait au pub, il bouscula le Diable et ce dernier, comme à son habitude, tenta de convaincre Jack de lui laisser son âme en échange de faveurs diaboliques.

Rusé, Jack parvint à le convaincre de boire avec lui avant qu’il n’accepte le pacte. Le Diable se transforma alors en pièce afin de payer le tavernier. Prestement, Jack empoigna la pièce et la glissa dans sa bourse qui, dit-on, avait une serrure en croix d’argent, empêchant ainsi le Diable de se re transformer, et resta prisonnier sous la forme de cette petite pièce.

Le Diable finit par convaincre Jack de le libérer contre la promesse qu’il ne vienne pas réclamer son âme et qu’il ne le prendrait jamais en enfer. Le jour où Jack mourut, il se rendit au Paradis d’où il fut chassé à cause de sa vie d’ivrogne et de sa méchanceté. Ne sachant où aller, il se rendit en Enfer où le Diable lui rappela sa promesse. Il faisait nuit, froid et un grand vent soufflait. Jack demanda alors au Diable si il n’avait pas de quoi l’éclairer sur la route.

Dans un geste de bonté, le Diable lui donna une braise. Jack l’a mise dans un navet qu’il mangeait pour la protéger du vent glacé et depuis, il erre éternellement, sa « lanterne à la main »…

Le terme « Jack à la lanterne » est apparu vers 1750 et désignait à l’origine un veilleur de nuit ou quelqu’un portant une lanterne. Vous l’aurez compris, c’est sans doute en Irlande que la fête d’Halloween est le mieux fêtée 😉

Image de l'auteur

À propos de Véronique Boudes

Narratrice et membres du conseil d'administration

11 réponses

  1. Nicolas

    Merci pour cet article très intéressant ! Très instructif. Je ne connaissais absolument pas les origines d’Halloween, je me coucherai moins bête ! Merci pour ce savoir.

  2. Michaelle

    Ah, comme quoi! Merci, Mille merci de nous avoir éclairé sur les origines de cette fête que je trouvais désolée un peu « stupide »?!….
    Juste à faire peur et quoi encore? !!!!
    Mais grâce à vous je sens que je dois des excuses à tous ceux qui s’y consacraient?.
    Bravo à toute l’équipe!!!!

Laisser un commentaire