Écrit par Chantale Côté

Portrait Chantale Côté

Romancière Québécoise

Lu par Caroline Marquet Lamagnère

Portrait Caroline Marquet Lamagnère

Narratrice Française

Ce livre audio est aussi disponible sur : Livre sur AudibleLivre sur iBookLivre sur Book d'oreille

Doublement infidèle

Auteur : Chantale Côté

Narrateur : Caroline Marquet Lamagnère

Date de parution : 13 septembre 2016

Durée : 6h 22 min

Âge conseillé : +12 ans

Note : 3.7 / 5
(3 avis)

Sandrine une jeune femme naïve qui n’a jamais été confrontée au mal épouse Denis quatre mois après l’avoir rencontré. C’est l’homme de sa vie « beau, attentionné », en un mot parfait. Elle qui a des valeurs et qui croit en la fidélité, réalise son rêve. Hélas sous son masque le prince charmant cachait un être cruel.

Ce produit est actuellement en rupture et indisponible.

ISBN13 : 0016 Catégorie :

Description

Sandrine une jeune femme naïve qui n’a jamais été confrontée au mal épouse Denis quatre mois après l’avoir rencontré.

C’est l’homme de sa vie « beau, attentionné », en un mot parfait. Elle qui a des valeurs et qui croit en la fidélité, réalise son rêve.

Hélas sous son masque le prince charmant cachait un être cruel. Et le véritable amour de Sandrine sera son beau-père. Un cauchemar pour sa conscience de femme droite et honnête.

Doublement infidèle est le second roman de Chantale Côté, cette auteure chicoutimienne possède une écriture claire et simple, une manière directe de dire les choses, le lecteur s’attache à Sandrine et aux événements qui la conduisent là où elle ne le soupçonne pas.

3 avis pour Doublement infidèle

  1. Michèle L.

    Une belle initiative que de pouvoir écouter un bon roman lu par une si jolie voix!

    Note :

    5 / 5
  2. Anonyme

    Un bon roman effectivement, mais je suis déçu par le choix de la narratrice.
    Elle n’est pas du tout dans le livre… elle ne s’investit pas… elle ne donne pas envie d’écouter la suite. C’est 6h difficile à tenir.
    Si je peux me permettre de faire une suggestion :
    Il est préférable de garder une même voix pour un auteur quand il y a plusieurs romans…
    Je veux dire par-là que j’aurais préféré avoir Marina Graf (la narratrice qui a lu Un aller sans retour) pour ce roman.
    Moi personnellement je ne recommande pas… sauf si l’équipe décide de faire une réédition avec une autre narratrice.
    Désolé pour mon avis… qui ne plaira pas à tout le monde, mais ABS vous savez que j’apprécie vos productions.

    Note :

    3 / 5
  3. Frédérique Ludwig

    « L’histoire oui, la lecture…Non! ».
    Le moment le plus mémorable de Doublement infidèle, c’est lorsque la femme de denis, découvre son véritable visage, ses réactions, tout à fait compréhensibles.
    Mais malheureusement la narratrice a diminuer la qualité du livre!
    Quelle lecture ! J’avais l’impression au choix : que la lectrice était fatiguée, déprimée ou qu’elle s’ennuyait royalement en lisant ce roman.
    Elle ne s’est pas suffisamment investie dans les personnages, elle peinait à être crédible.
    De plus, elle lisait par moment, de façon sacadée.
    Ce n’est qu’à la fin, qu’elle a lu de manière un peu plus fluide et a eu un ton un peu plus juste.
    Si je n’avais pas eu envie de connaître la fin de l’histoire, j’aurai arrêté les frais.

    Pour en revenir au livre, c’est le premier que je lis de cet auteur.
    Bien que je n’ai pas trouvé l’histoire très originale, un peu trop déjà vu à mon goût, mais pas ennuyeuse (je précise…) j’ai tout de même eu l’envie de savoir ce qui allait advenir de tous les personnages, surtout de Sandrine, que j’ai trouvé très forte, vu le mari qu’elle avait, enfin, si on peu appeler une chose pareille un mari.

    Au fur et à mesure que l’on avance dans le roman et donc, dans la vie de couple de Sandrine et denis, l’ambiance se fait oppressante, on découvre progressivement avec elle le vrai visage de Denis, et on compatit.
    On se met à sa place et se demande si on aurait mis du temps à cerner cet homme.
    On espère qu’elle finira par le quitter, jusqu’au dénouement, sombre, tragique.
    Mais dans la vie, rien n’est immuable et Sandrine va finir par l’apprendre…

    L’auteur a choisi d’écrire en faisant raconter cette histoire par chacun des personnages, à tour de rôle, chaque chapitre est attribué à une seule personne, qui raconte ce qu’elle vit, de son point de vue.
    Je n’apprécie que moyennement ce genre de construction, mais vu le déroulement du roman, je dois tout de même dire qu’elle est bien appropriée.

    Je n’hésiterai pas à lire un autre livre de cette auteur.

    Note :

    3 / 5
Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Du même auteur