L’Europe passe à l’heure d’hiver ce dimanche, mais savez-vous pourquoi ?

Monte là-dessus avec Harold Lloyd

Comme chaque année, lors du dernier week-end d’octobre c’est le passage à l’heure d’hiver. Les horloges reculeront d’une heure, donc à trois heures du matin, il sera en fait deux heures. On gagne une heure de sommeil.
Mais nous perdons une heure de soleil.

Le changement d’heure est souvent une source de confusion. Bien dormir, et ne pas se tromper d’heure pour éviter d’être en retard à vos rendez-vous et au travail lundi matin… Même si cela reste une excellente excuse dans certain cas 😉

C’est une bonne nouvelle, pour ceux et celles qui ont du sommeil en retard, ou qui aime rester sous la couette. Cela sera l’occasion de dormir une heure de plus.

C’est aussi une mauvaise nouvelle pour d’autres… Car selon différentes études, il y a bel et bien un dérèglement de notre horloge biologique interne. Ce changement d’heure peut être l’un des facteurs « de la dépression saisonnière ». Elle se traduit par une humeur dépressive, un manque d’énergie, une perte d’intérêt, un besoin exagéré de sommeil et une augmentation de l’appétit. Les journées raccourcissent indépendamment de l’heure d’hiver. Mais du coup, dès le dimanche, il fera nuit plus tôt le soir… « Zen restons Zen ».

52 % des Français seraient pour la suppression pure et simple du changement d’heure. Les économies d’énergies ne sont reconnues que par 28 % des personnes interrogées quand plus de 30 % considèrent que le changement d’heure perturbe leur organisme.

Les origines du changement d’heure :

Le passage de l’heure d’été et à l’heure d’hiver n’est pas un système récent en France.
À dire vrai, il a pour la première fois été utilisé le 14 Juin 1916, dans le but de réaliser des économies sur le charbon destiné à l’effort de guerre.

Puis il est laissé de coté. Il réapparaît le 28 Mars 1976. Cependant, il faut remonter à l’année 1784 et au célèbre inventeur Benjamin Franklin, pour trouver la première trace de cette idée.

Les changements d’heures ont été décidés par plusieurs pays afin de limiter la consommation d’éclairage électrique et donc de réaliser des économies d’énergie.

En hiver, on bénéficie en effet d’une heure de luminosité supplémentaire en matinée. Ce qui permet d’effectuer des économies d’énergie.

Le principal intérêt du passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver et inversement, réside dans le gain d’énergie qu’il permettent de réaliser. C’est à la suite du choc pétrolier de 1974, que la décision a été prise avant d’être étendue à toute l’Europe dans le début des années 80. Selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) en 2009, l’économie ainsi réalisée a été de 440 gigawatts-heure (GWh) soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 800 000 habitants.

Oui mais pourquoi à trois heures du matin ?

Non pas pour couper en deux la nuit des Européens ! Mais ce créneau horaire correspond à la période où l’activité économique et sociale est la plus basse.

Est-ce qu’on change d’heure partout dans le monde ?

Non, des pays comme la Russie, l’Ukraine, l’Égypte ou la Tunisie ont abandonné le passage à l’heure d’hiver.

D’autres pays ne l’ont jamais appliqué. En effet, ce changement n’a de réels effets que dans les zones du monde où il y a de grandes différences de temps d’ensoleillement. C’est dans les zones tempérées de part et d’autre de l’équateur que le changement d’heure a du sens.

Bref, ce dimanche on avance les aiguilles ou on les recule ?

C’est la grande question deux fois par an. C’est souvent le casse-tête pour se souvenir de l’opération à réaliser et savoir si nous gagnons en sommeil ou en temps de soleil. Souvenez-vous qu’il faudra modifier chacun de vos appareils non connectés.

Par défaut, votre ordinateur et la plupart des téléphones modernes passent à la nouvelle heure sans que vous ayez quoi que ce soit à faire.
Pour votre micro-ondes, en revanche, cela risque plus d’être manuel.

Attention donc à ne pas ajouter une heure de plus manuellement 😉

Nous reculons d’une heure dans la nuit de samedi à dimanche.

Tadammm petite astuce :

Astuce mnémotechnique pour ne plus vous tromper et elle est infaillible :

Prenez les 2 dernières lettres d’Octobre, et les 2 premières d’Avril :

  1. En Octobre (RE), on REcule d’une heure.
  2. En avril (AV), on AVance d’une heure.

Reste aussi la solution d’appeler l’ horloge parlante qui elle reste toujours à l’heure… Été comme hiver.

Image de l'auteur

À propos de Véronique Boudes

Directrice de l’édition

1 réponse

Laisser un commentaire